SPICE - Méthodologie de la qualité
Publi� le 7 janvier 2005

Tiré du site de dchaffiol.

(GIF)

SPICE : c'est ça

Il s'agit d'un ensemble d'indicateurs permettant d'évaluer la bonne conduite d'un processus de développement d'un logiciel . En anglais dans le texte : Software Process Improvment and Capability Evaluation. SPICE définit 5 niveaux, comportant chacun des « domaines clés » (K.P.A. en jargon SPICE, c.à.d. "Key Process Area"). Chacun de ces K.P.A. comporte :

-  des objectifs à atteindre,
-  des règles de bon sens pour les atteindre ("ce qu'il faut faire").

Le but : mieux maîtriser le développement d'un logiciel. Attention : en aucune façon SPICE ne vous indiquera *comment* faire pour y arriver. Ce n'est pas une "méthode de programmation" mais bien un outil d'évaluation du niveau de maîtrise du processus du développement du logiciel. SPICE attribut à l'entreprise testée un niveau entre 1 et 5 :

-  1 : Initial (culte du "héros")
-  2 : Reproductible
-  3 : Défini (process cohérent)
-  4 : Managé (mesures efficaces)
-  5 : Optimisant (amél. perman.) (cf. également une "illustration" avec le "projet-cauchemar" : Waterfall)

SPICE : pourquoi ?

Outre son but initial, SPICE s'impose aussi parce qu'il s'agit d'une qualification de plus en plus réclamée par les clients : si vous n'êtes pas SPICE niveau "x", vous n'avez pas le contrat !

SPICE est une méthode pour progresser et savoir reproduire les succès. Elle ne se contente pas de dire ce qu'il faut faire, elle vérifie si cela est bien appliqué, et ce par une évaluation interne à l'entreprise. Il n'y a pas de commission SPICE externe qui viendrait faire une inspection ! Les contrôleurs sont des personnes issues de l'entreprise et qui ont suivi un stage aux E-U.

Pour le niveau 2, on trouve 6 K.P.A., dont :

-  Planification du lot logiciel
-  Conduite du lot logiciel
-  ...

Dans ce dernier K.P.A., on trouve comme objectif (entre autres) :

-  Un responsable du lot logiciel devra être désigné ( !) En bref, il s'agit de règles simples, de bon sens, mais qui doivent être respectées (il arrive en effet que certains grands projets logiciel n'aient même pas de responsable nommément désigné).

Les documents (en anglais)

-  Part 1 - Concepts and Introductory Guide
-  Part 2 - A model for process management
-  Part 3 - Rating Process
-  Part 4 - Guide to conducting assessment
-  Part 5 - Construction, selection and use of assessment instruments and tools
-  Part 6 - Qualification and training of assessors
-  Part 7 - Guide for use in process improvement
-  Part 8 - Guide for use in determining supplier process capability
-  Part 9 - Vocabulary

La doc ici en zip.



La suite sur le site de Griffith University