Qui a dit que le W3C n'était pas ouvert aux technologies concurrentes ?
Publi� le 6 février 2006

J'entendais et j'avais tendance à le penser que le W3C agissait comme un organisme de recommendation de type dictatorial, c'est à dire, qu'il consistait en une structure incapable de réagir aux stimulis extérieurs, voire des effets de mode. C'est aussi une particilarité logique d'un organe de standardisation, le fait de ne pas se laisser influencer par les tendances du moment, gage d'une progression lente mais saine vers le standard.

Je me suis posé la question suivante :

« Je constate que les standards se font malgré les recommandations. Microsoft a institué son propre standard. Les technologies à la mode : AJAX, Flash, etc. deviennent des standards à leur manière. Alors plutôt que d'aller à contre sens du courant, pourquoi ne pas aller dans son sens ? »

Ce qui m'a amené, par curiosité, à voir comment le W3C voyait les technologies standards autoproclamées comme AJAX ou Flash. Et là surprise ! Le W3C envisage de créer une API standard pour AJAX. Il ont même travaillé pour donner des préconisations pour rendre Flash accessible [1].

Il faut voir aussi que le W3C a développé des technologies concurrentes destinées à remplacer Flash : SMIL et SVG (pas très utilisés à ma connaissance). Et même que Macromedia semble approuver :

Macromedia is pleased that the SVG specification has reached Candidate Recommendation. Through the tremendous adoption of Macromedia Flash, we have seen vector graphics become an increasingly important component of the web experience, and SVG will introduce a rich interchange format that can be implemented across tools and technologies.
— Peter Santangeli, Macromedia

IBM par l'intermédiaire d'Eclipse souhaite proposer une extension AJAX pour 2006 !


[1] Et çà fait longtemps ! puisque la page date de 2000.