Web 2.0 : mythes et réalités
Publi� le 7 décembre 2005

Eric van der Vlist présente sa vision du web 2.0. Il présente 3 évolutions majeures depuis le web 1.0 :

-  l'ère du "hardware lock in" où les constructeurs d'ordinateur sont rois
-  l'ère du "software lock in" où les éditeurs de logiciels sont rois
-  l'ère du "data lock in" où les bases de données sont reines

Extraits :

Le Web 2.0 représente une avancée dans l'utilisation des technologies sur le Web. Essayons de démêler la réalité des mythes qui accompagnent le dernier sujet à la mode.

[...]

Le Web 2.0 n'est pas un standard mais plutôt une série de principes d'utilisation de technologies existantes.

[...]

les blogs, les wikis ou les systèmes de « tagging » utilisent généralement très peu des technologies citées comme étant celles du Web 2.0.

Ils illustrent ce que Paul Graham n'hésite pas à appeler le principe de « démocratie » du Web 2.0.

[...]

Le Web 2.0 est avant tout un terme un peu vague qui regroupe le web tel qu'il se dessine en ce moment même.

Comme toute évolution, il comporte une part de risques techniques, ergonomiques, financiers et de protection de la vie privée.

Au-delà de l'aspect marketing du terme qui irrite les puristes, il traduit un formidable bouillonnement d'idées, de pratiques et de nouvelles utilisations.



La suite sur le site de XMLfr