Oser comparer Java et PHP
Publi� le 17 mai 2005

MAJ : Je propose également une comparaison entre PHP et Java plus poussée.

Angsuman fait la comparaison entre Java et PHP, si telle comparaison est possible. Il connaît bien les deux apparemment. Ces rapides comparaisons sont néanmoins pertinentes. Mes commentaires perso sont en gras.

-  PHP possède des fonctions qui font l'écriture de code, un plaisir sans contraintes (cela a des revers aussi)
-  Java est quant à lui orienté plutôt vers l'optimisation des ressources. Cela se comprend car ses principes sont basés sur Awk.

Essayez de lire le contenu d'un fichier dans une chaîne. Vous allez comprendre ...

-  la plupart du temps, les developpeurs java parlent beaucoup d'extensibilité (scalability) et de performance
-  les développeurs PHP pensent que les ressources sont illimitées
-  java fourni un modèle robuste d'architecture des processus
-  le multitâche en PHP est primitif et quelque peu bâclé
-  Tout ce que vous pouvez faire en java, vous pouvez le faire en PHP et vice-versa (normal ils sont tout deux des vrais langages de programmation ...)
-  on peut aussi programmer en objets avec PHP
-  PHP adore les variables globales stockées dans la pile
-  les développeurs PHP adorent les expressions régulières
-  Il n'y a pas de moyen convivial de mettre des données en cache avec PHP (sauf à utiliser un système de templates)
-  Faire une requête SQL en PHP est enfantin
-  Un développeur java vous dira : "mais pourquoi voulez-vous faire une requête SQL ?"
-  PHP est silencieux sur les erreurs. S'il trouve une erreur, il s'arrête tout simplement
-  Débogguer des JSP est très lourd ... (pour ne pas dire chiant)

Il recommande d'utiliser Java pour des applications de type "corporate", qu'il faudra maintenir longtemps (quoi que de plus en plus on s'oriente vers du « on demand »). Et d'utiliser PHP pour des prototypes, des applications web simples (des sites web quoi). En fait, tout est question de méthode. Le langage n'a rien à voir. Mais vous le saviez déjà, non ? ;-)

Article non traduit de l'anglais car destiné à un public d'informaticiens.



La suite sur le site de angsuman