Suite bureautique, les enjeux d'une alternative
Publi� le 29 décembre 2004

Résumé

L'évolution des technologies informatiques et notamment des suites bureautiques, obligent le centre hospitalier Avranches-Granville à renouveler son outil bureautique. Ce marché des suites bureautiques est détenu à plus de 95 % par un seul éditeur logiciel, Microsoft.

Il existe actuellement un large consensus sur le fait que l'utilisation de Microsoft Office est devenu une obligation incontournable. Le standard de fait que constitue son format de fichier et la position dominante de cet éditeur posent de nombreux problèmes (sécurité, financier, confiance, mono-fournisseur, pérennité des données, etc).

Décider d'arrêter de travailler avec l'outil de Microsoft pose d'autres difficultés (reprise de l'existant, communication avec les partenaires, évolution du système d'information, accompagnement humain des utilisateurs, etc).

Ce mémoire s'attache à étudier les différents aspects de la question, à décrire la conduite de ce projet d'évolution du système d'information, à établir un bilan (humain, technique, financier) et à présenter des perspectives d'avenir.

Introduction

Depuis des millénaires, l'homme a fait évoluer son système de communication écrit. Les premières traces connues datent de plus de 30 000 ans à l'époque du paléolithique. D'abord symbolisée sous forme de peinture, la représentation évolue vers les signes (hiéroglyphes par exemple) puis apparaît l'alphabet tel que nous le connaissons. Le support, pour enregistrer les messages, a évolué en parallèle : les parois rocheuses, la pierre, le papier et enfin avec le développement de la technologie : l'informatique.

Les différents supports utilisés à l'époque pour archiver l'information ont permis d'en assurer la pérennité.

La signification des messages a traversé les millénaires car ceux ci sont directement interprétables par l'homme.

En seulement une ou deux décennies, l'utilisation du support informatique et le transfert du décodage à des outils bureautiques sont arrivés à faire le contraire :
-  La lecture des informations par tous n'est désormais plus possible,
-  Avec le changement constant des formats de fichiers bureautiques la compréhension dans le temps n'est plus certaine.

Cet état de fait, lié au monopole d'utilisation d'un outil bureautique unique, peut il être inversé ?

Le déploiement, dans un environnement hospitalier, d'un outil de remplacement dans un domaine sensible car universel, l'atelier bureautique, n'est pas chose aisée. Au-delà de l'approche purement technique, cette intégration doit prendre en compte l'aspect multi-génies du problème (technique, humain, financier, réglementaire, ...).

Nous voulons répondre dans ce mémoire à plusieurs interrogations :
-  Ce que peuvent apporter les solutions libres et ouvertes,
-  Le cas spécifique d'OpenOffice.org versus Microsoft Office,
-  Les difficultés liées au changement et les méthodes à employer pour y arriver,
-  Les aspects management, financier, stratégique et opérationnel de cette étude de cas.

Au-delà de la présentation de cet environnement, particulier à plus d'un titre, nous nous attacherons à exposer différentes alternatives à l'existant au travers de leurs spécificités et par comparaison.

L'étude de la conduite de ce projet doit nous amener à nous interroger sur tous les aspects de ce changement afin d'en organiser la mise en Å“uvre auprès de toutes les composantes professionnelles de centre hospitalier et d'en mesurer l'impact.

Enfin, la phase délicate de la réalisation, devra permettre de répondre aux ajustements et évolutions nécessaires afin de faire de cette étude une expérience synthétique ayant vocation à servir d'exemple. Elle vise à alimenter un courant novateur et à être le moteur d'autres projets, en d'autres lieux, privilégiant et valorisant des solutions informatiques alternatives.



La suite sur le site de Framasoft