Gérer l'évolution des applications Open Source en entreprise
Publi� le 29 janvier 2005

Logiciellibre.net publie un article sur le bon usage des logiciels open source entreprise.

Des morceaux choisis :

Trois spécialistes se sont exprimés sur le sujet sur le journal en ligne ZDNet. Il s'agit de Corinne Brunel (directrice d'Uperto, une filiale du groupe Devoteam), Nicolas Hoizey (directeur technique de la SSLL Clever Age) et Laurent Pierre (directeur technique de la SSLL Linagora) [1].

Bien choisir les briques Open Source

(...) n logiciel Open Source a plus de chance de survivre à la disparition de l'un d'entre eux. Si Linus Torvalds venait à disparaître, d'autres prendraient le relais, assurant la survie de l'application Linux à son créateur. Il n'en sera pas forcément de même pour une application Open Source maintenue par un seul homme entouré d'une communauté réduite (...)

(...) Les qualité de fiabilité et de sécurité des logiciels libres proviennent pour l'essentiel de la révision par les pairs (...)

(...) Afin de minimiser le risque de voir l'application personnalisée s'écarter progressivement de la version officielle libre, il est recommandable de reverser au maximum les modifications à la communauté. Rien ne garantit cependant que ces modifications par rapport à la version de référence du logiciel soient acceptées par la communauté. Il est donc recommandé de prendre contact au plus tôt avec la communauté (...)

(...) les logiciels libres et Open Source possèdent leur propre philosophie de développement. Les logiciels possèdant une pérennité optimale sont architecturés autour d'un noyau pauvre fonctionnellement, mais robuste et performant. Stable dans le temps, ce noyau est enrichi par des extensions qui évoluent à leur propre rythme et permettent aux entreprises d'enrichir les fonctionnalités du logiciel au gré de leurs besoins sans toucher au cÅ“ur (...)

Bien sélectionner pour mieux mutualiser

(...) Les entreprises viennent souvent vers l'Open Source pour des raisons de coûts (perspectives d'économies). L'ouverture du code est généralement une préoccupation secondaire (...)

Procéder à des tests avant mise à jour

(...) En plus des tests fonctionnels, des tests techniques de montée en charge et d'analyse de performances doivent être réalisés. Là, aussi, le logiciel libre apporte des outils performants tels que OpenSTA [4] ou Tsunami. (...)



La suite sur le site de logiciellibre.net