Je passe la certification MySQL
Publi� le 24 janvier 2008
(PNG)
Moitié de diplôme

Le 11 janvier dernier, je suis allé à Nantes passer les deux examens MySQL pour prétendre à la certification MySQL Developer. Ma société a pris en charge le coût des examens et l'achat de l'ouvrage MySQL 5.0 Certification Study Guide que j'ai bien fait de commander tellement les apports de MySQL5 par rapport à MySQL4 sont conséquents [1] !

L'ouvrage contient 643 pages. Son prédécesseur en contenait 701. Pourtant le 1er ouvrage a beaucoup plus de contenu ; résultat qu'il a obtenu en coupant certaines parties pourtant bien utiles comme les exemples de questions et leur réponse en français. L'ouvrage MySQL 5 est en anglais et il n'existe pas de version française à ce jour. Cet ouvrage me semble indispensable pour qui veut passer les examens avec un maximum d'assurance.

De plus contrairement à la version précédente, il est organisé en sections qui chacune correspond à un examen. Par exemple la section MySQL Developer I fait 185 pages et la section MySQL Developer II 142 pages. J'ai voulu passer les 2 examens en même temps pour réduire les frais. J'étais un peu confiant puisque j'avais assimilé les 2 sections nécessaires.

Je suis arrivé au centre d'examen, l'AFPI à Nantes, où les équipes m'ont accueilli et placé dans les conditions de l'examen, c'est à dire, devant un écran avec une feuille et un stylo.

J'ai répondu à un rythme stable aux questions du 1er examen : MySQL Developer I. Il est resté 30% du temps pour corriger les erreurs potentielles. J'ai trouvé cette 1ère série de questions difficile. Le résultat est sorti sur l'imprimante dès la fin du test. Résultat : 43 points (sur 70 questions). Je passe juste avec 2 points d'avance. Là un doute m'envahit ! Je me rends compte que mon aisance ressentie est toute relative et je commence à paniquer pour le 2ème test pensant même à l'annuler. Je suis assez déçu du résultat qui contrairement à la certification PHP apparaît sur le certificat. Je prends mon courage à 2 mains et me lance sur le 2ème test. Je l'ai trouvé encore plus difficile que le 1er et je n'avais pas assez préparé la partie sur les procédures, triggers, statement, etc. Résultat : j'ai eu 35 points (sur 70 questions). Même si c'est tout juste la moyenne, j'ai échoué car il faut 42 bonnes réponses. MySQL déclare elle-même que les examens sont difficiles. Seuls 60% de candidats réussissent. Cela donne encore plus de valeur aux candidats qui obtiennent la certification et c'est vraiment un réel plus quant à la maîtrise de MySQL par un candidat.

Conclusion : pour le moment je suis certifié MySQL Developer I et je vais repasser l'examen MySQL Developer II très bientôt. J'ai déjà relu plusieurs fois la section correspondante. Cela prend plusieurs jours pour bien assimiler le language et tous les petits détails qui ont beaucoup d'importance.


[1] Je rédigerai un article un jour sur ce sujet.