Rachat de MySQL par Sun
Publi� le 23 janvier 2008

MAJ : je mets un peu d'eau dans mon vin. Je ne crois pas que Sun soit cette multinationale dont le but est de breveter le "logiciel libre" [1]. Sun investit "massivement" dans le libre. Il sont les éditeurs d'open office, un des rares prétendants au remplacement d'Office de microsof. Donc "reuspaikt" ! [2]

(JPEG)

Je tente de m'exercer à un petite analyse sur l'acquisition de MySQL par Sun annoncée récemment.

Je me demande si ce rapprochement de technologies très différentes est pertinent. Jusqu'à présent Sun a promu et continue à promouvoir le langage JAVA et les produits qui l'utilisent (Netbeans, J2EE, Sun Java Studio). Beaucoup de frameworks (Struts, Hibernate, Spring, JSF, ...) et de logiciels tiers (Java DB, HSQLDB, ...) accompagnement le développement de JAVA. La philosophie et la culture des acteurs du monde JAVA est exclusive. La plupart n'utilisent et n'exploitent que ce langage.

MySQL est un logiciel de base de donnée écrit en C++. Sun ne s'est pas intéressée plus que çà au C++ sauf à gérer la programmation dans ce langage avec ses éditeurs (Netbeans, Sun Java Studio). Sun ou JAVA n'ont jamais été pro-MySQL. Grâce aux pilotes JDBC, un programme JAVA a pu dès les prémices du langage se connecter à toute base de donnée [3]. PHP dès le départ a été pro-MySQL. C'est d'ailleurs le couple PHP et MySQL qui est le plus plebiscité pour les architectures web. Un rapprochement entre PHP et MySQL aurait été plus logique. Mais ni PHP, ni MySQL ne sont des multinationales.

Sun a donc acquis MySQL pour des raisons purement stratégiques [4]. Cela va lui permettre de faire de l'ombre à ses grand concurents comme IBM ou Oracle. Oracle avait lui même fait l'acquisition de InnoDB, la technologie transactionelle pour MySQL. MySQL qui croît assez rapidement avait envisagé de recourir au portefeuille des boursicoteurs et n'était pas spécialement intéressée par un rachat comme le prouve sa réaction lors du rachat de InnoDB. En tout cas cette acquisition a été très bien accueillie par les financiers qui croient sans doute aux synergies possibles.

Ma conclusion est que c'est un très mauvais jour pour l'open source. Je me demande maintenant comment Sun va se positionner pour prouver à la communauté MySQL qu'elle souhaite s'investir dans ce projet autant qu'elle le fait pour JAVA. Que va-t-il advenir de Java DB ? On parlait depuis longtemps d'industrialiser [5] PHP et MySQL. On peut dire que pour MySQL c'est fait. Il est probable qu'il se transforme en usine à gaz dans les mains des ingénieurs de sun.

Je résumerais simplement ma pensée par cette citation :

Sun s'attache désormais à avoir du retour sur les investissements qu'il a faits dans le libre. MySQL est un modèle en la matière.

[ Le Monde Informatique ]


[1] Ceux qui voient là un rapport avec une multinationale étasunienne spécialisée dans les OGM se trompent ...

[2] Je précise que je n'ai subit aucune "pression" de Sun (ou de ses avocats) <img src=" class="smiley"/>

[3] et je m'en souviens en 98 !

[4] commerciales

[5] quel vilain mot !

Forum de l'article

# 650 Rachat de MySQL par Sun 24 janvier 2008, par Alexis MP
Les drivers JDBC pour mySQL sont dans NetBeans 6. La majorité des utilisateurs de GlassFish utilisent mySQL...
Poster un message