Windows et Linux : Coût total de possession
Publi� le 3 novembre 2006

Encore un acte de lobying de Microsoft. Cette fois-ci il s'agit de calculer le coût de possession de Linux par rapport à Windows. Sous entendu :

"Linux est gratuit mais au final revient plus cher que Windows"

ou alors dans des termes protecteurs des marques et à consonnance sympathique :

"Le moins cher revient plus cher"

Pour commencer comparons ce qui est comparable. Linux est-il comparable à Windows ? Si on prend quelques aspects tenant à la sécurité, à la facilité de mise à jour des applications (libres pour la plupart) ou l'exposition au piratages. Ce n'est pas comparable.

Qu'y trouve-on ? Des études de cas. De analyses indépendantes ( ?) Une étude tente de démontrer que les coûts de gestion quotidienne de Linux sont supérieurs à ceux de Windows. Il y a même un article prônant la migration de Sybase à Sql serveur depuis que Sybase est passé open source [1].

Mon avis est que ces études "indépendantes" tiennent plus du lobying que de la véritable étude objective car les sociétés qui publient ces études ont des intérêts [2]. Tout simplement parce qu'on se concentre sur quelques aspects et sans faire aucune prévision pour le futur.

Il est bien évident que Linux est nouveau pour beaucoup de gens sur le poste de travail. Il va falloir faire un effort en ce sens pour habituer les utilisateurs à sortir du carcan subliminal Microsoft. Mais ce temps d'apprentissage est le même pour toute nouvelle technologie. Linux s'étoffe, gère de plus en plus de pilotes, devient utilisable pour une gestion quotidienne.

Oui ! Linux rocks !


[1] On en déduit que Microsoft a une aversion pour l'open source ?

[2] Ce ne sont pas des fondations non plus.